Accueil > Des définitions simples > Grandeur de parcours

Grandeur de parcours

L’enthalpie massique que l’on utilise dans les diagrammes est une grandeur de parcours.

Il faut la distinguer d’une fonction d’état.

Lors d’une transformation, les enthalpies initiales et finales du fluide indiquées par les tables et les diagrammes sont les différences d’enthapie par rapport à un point zéro qui est souvent fixé à 0°C. C’est donc par rapport à ce point de référence que la grandeur de parcours peut être utilisée de la même façon qu’une fonction d’état

L’énergie chaleur et l’énergie travail sont des grandeurs de parcours.

Parler de "l’énergie contenue dans un Kg d’eau à 20°C" est impropre. Il faut mieux dire "l’énergie qu’il a fallu pour chauffer un Kg d’eau de 0°C à 20°C."

Les fonctions d’état définissent le fluide alors que les grandeurs de parcours dépendent de la transformation.

Des définitions simples


Pour poser une question, donner votre avis, inscrivez-vous dans le forum !

thermodynamique.com

Alain Duparquet, conducteur en centrale électrique.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
©Paris DUPARQUET 1998-2014 la publication des textes est soumise à autorisation. Le texte de la méthode des cycles de Carnot partiels est déposé en France dans une enveloppe SOLEAU à l‘INPI. il est soumis à un contrat contrat Creative Commons. Les textes publiés dans le forum le sont sous la responsabilité de leur auteur.