Entropie

L’entropie est une fonction d’état qui sert à mesurer le degré de désordre d’un système.

Avec cette fonction nous pouvons définir le sens d’une évolution.

Plus on a de variation d’Entropie, plus il faut d’énergie pour avoir un échange entre deux systèmes, c’est à dire avoir une différence de température. ( voir principe zéro)

Dans les cycles thermodynamiques, sauf dans ceux de Carnot, de Stirling et d’Ericson, il y a toujours une augmentation de l’Entropie lors des compressions et des détentes. (voir principe 2) mais ces cycles sont théoriques et ne peuvent pas être réalisés pratiquement.

Lorsque le cycle est fermé, la variation d’entropie est nulle. Pour revenir à l’état initial, il faut diminuer l’Entropie du système. C’est le rôle de la source froide.

A l’échelle microscopique, on peut le traduire par une augmentation du désordre moléculaire. La probabilité pour les molécules d’occuper différentes positions est augmentée.

Stephen HAWKING, dans son livre "une brève histoire du temps", nous explique qu’une tasse élevée sur la table est en état élevé d’ordre, mais une tasse brisée sur le plancher est en désordre.
On peut passer aisément de la tasse sur la table dans le passé à la tasse brisée sur le plancher mais pas on ne fera jamais l’inverse.
L’accroissement du désordre , ou entropie, avec le temps est un exemple de ce que l’on appelle la "flèche du temps", indiquant une direction au temps.Unité J/K.

Notation : S

Entropie massique : L’unité que nous rencontrons sur les diagrammes est l’Entropie massique.

Unité J/Kg.K

Remarque : dans les diagrammes, on utilise le KJ/Kg.K alors que les températures sont graduées en degrés Celsius. Cela n’est pas gênant car nous utilisons la différence d’entropie dans les calculs. Le zéro entropique des diagrammes est arbitrairement fixé à 0°C comme pour l’enthalpie.

Des définitions simples


Pour poser une question, donner votre avis, inscrivez-vous dans le forum !

thermodynamique.com

Alain Duparquet, conducteur en centrale électrique.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
©Paris DUPARQUET 1998-2014 la publication des textes est soumise à autorisation. Le texte de la méthode des cycles de Carnot partiels est déposé en France dans une enveloppe SOLEAU à l‘INPI. il est soumis à un contrat contrat Creative Commons. Les textes publiés dans le forum le sont sous la responsabilité de leur auteur.