Accueil > Des définitions simples > Premier principe de la thermodynamique

Premier principe de la thermodynamique

Il y a équivalence entre la chaleur et le travail.
C’est d’ailleurs pour cela qu’il est mesuré par la même unité : le Joule. Symbole J.

Notation W travail, Q chaleur.

Si on considère un cycle thermodynamique fermé.

W + Q = 0

L’énergie se conserve. Elle ne peut ni être crée ni être détruite. Le premier principe n’est que l’expression du principe de la conservation de l’énergie.

C’est Joule vers 1840 qui découvrit expérimentalement que le travail et la chaleur sont de même nature. Indépendamment de ces travaux Mayer en fit la découverte en 1842, c’est pour cela que ce principe est aussi connu sous le nom de principe de Mayer.

Entre deux états d’équilibre

W + Q = 0

Remarques :

Travail :

W = F X L avec

W en Joules

F en Newtons

L en mètres

Chaleur :

On appelle capacité thermique d’un corps la quantité de chaleur qu’il faut pour élever sa température d’un Kelvin.

Pour l’eau à 14,5 C elle est de 4185 J/Kg

Ancienne unité de chaleur : la Calorie.

C’était la quantité de chaleur pour élever de 1°C, 1g d’eau.

Cette unité facilitait les calculs pour les chaudières à faible température mais on était obligé d’effectuer la conversion en utilisant 1 Calorie = 4,185 Joules pour calculer l’énergie mécanique correspondante.

L’énergie était aussi exprimée en Kcal dans les diagrammes.

Il est plus simple de tout exprimer en Joules qui est l’unité légale d’énergie.

Autres capacités thermiques :

Glace 2000 J/Kg

Huile 2000 J/Kg

Antigel de voiture 3600 J/Kg

Remarques :

* Sauf pour les gaz parfaits, la capacité thermique varie avec la température. Les diagrammes sont donc des résultats d’expérimentations représentés graphiquement.

* Deux Kg d’eau à une température T contiennent 2 fois plus d’énergie qu’un seul.

Des définitions simples


Pour poser une question, donner votre avis, inscrivez-vous dans le forum !

thermodynamique.com

Alain Duparquet, conducteur en centrale électrique.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
©Paris DUPARQUET 1998-2014 la publication des textes est soumise à autorisation. Le texte de la méthode des cycles de Carnot partiels est déposé en France dans une enveloppe SOLEAU à l‘INPI. il est soumis à un contrat contrat Creative Commons. Les textes publiés dans le forum le sont sous la responsabilité de leur auteur.